« Quels styles de leadership pour un(e) responsable RH ? » Maxime Morand HR Today 3.2015 rubrique Opinions. Des mots et des hommes.

La statistique et les graphiques sont rois et les typologies sont devenues ringardes. Et pourtant, pour appréhender les humains et les cultures qui les font cohabiter, pour mettre en lumière leurs chemins de découverte, il ne nous reste que le récit et ses approximations. Un déploiement de mots pour dévoiler et observer des attitudes signifiantes qui nous parlent, nous attirent, nous rebutent ou déclenchent le rire. Voici quelques styles possibles de leadership qu’un(e) responsable ressources humaines pourrait exercer*.

«Adaptation-négociation». Cette personne responsable apporte une grande faculté de sentir les situations, un flair incroyable à percevoir les personnes et les enjeux pour mieux mettre en place un réseau et connecter avec elles. Une facilité à zoomer pour obtenir l’image nette qui va permettre la médiation, la minimisation du conflit et la façon d’être qui crée une relation dans laquelle on ne se prend pas la tête. La fluidité et la mobilité sont au rendez-vous. Pas de posture cassante mais une manière continuelle de trouver des chemins qui font que les personnes et les concepts dialoguent sans problèmes. Cette personne vit dans l’instant avec agilité.

Les plus: ce style est disponible pour aplanir les situations relationnelles problématiques. Les travers: une posture trop sympathique risque de ne pas marquer une position claire et de faire croire à des promesses agréables et irréalistes.
Profil: un(e) responsable RH relationnel(le) et presque amical(e) qui apprécie être apprécié(e).

«Analyse-sécurité». Ce style va privilégier les faits, les chiffres, les détails et la prévisibilité. Prudence et sécurité se conjuguent sur mode cohérent et consistant. La distance émotionnelle est privilégiée. Les processus et les règlements forment les appuis principaux. La déclinaison séquentielle des projets, phase par phase, est nécessairement imposée. Les détails soignés et ordonnés sont des signaux de reconnaissance. La prise de risque est étroitement surveillée. Il faut fuir les émotions et les explications non rationnelles. Pas d’audace mais de la solidité et une grande mémoire afin de capitaliser l’expérience acquise. Le changement dans la seule continuité. Horizon temps substantiel.

Les plus: la fiabilité, l’objectivité et la distance objective vont de pair, le sérieux est une signature. Les travers: manque de créativité et d’humour. Incapacité à «sortir du cadre».
Profil: un(e) responsable RH rationnel et solide qui veut être reconnu pour sa fiabilité.

«Prise en mains-action». Les personnes qui exercent dans ce créneau aiment focaliser leurs actions sur des résultats probants à court et moyen termes. La prise de risque est consubstantielle à ce style. Aller au charbon pour résoudre des problématiques impossibles est au cœur de leur motivation. Elles préfèrent décider et agir que de rester dans l’attente. Elles vont mener le projet ou le problème à résoudre avec enthousiasme et énergie. Ces personnes savent saisir des occasions de prouver leur maîtrise. Si elles réussissent, c’est grâce à elles. Si elles échouent c’est encore elles. Leur unité temporelle ne dépasse pas les 2-3 ans. Ces personnes aiment les défis.

Les plus: éliminer les troubles et les problèmes, faire face à des situations difficiles et être une force de proposition. Les travers: ne peuvent pas s’empêcher de prouver leur maîtrise et se saisissent des problèmes sans état d’âmes.
Profil: un(e) responsable RH peu conventionnel et dérangeant qui excelle dans la gestion de crise: fusion, nouveaux développements.

«Don de soi-aide». Promouvoir des valeurs idéales élevées et conduire les personnes et les projets à l’altitude la plus élevée possible fait partie de leur style. Ces personnes ont une vision panoramique de leur entreprise et déploient des convictions fortes et inspirantes. Elles sont prêtes à inspirer, soutenir et donner de leur temps et de leurs conseils à toutes celles et ceux qui requièrent leur aide. Ce style aime comprendre et expliquer les tenants et les aboutissants d’une problématique. Le souci de la qualité et de l’excellence constitue l’arrière-plan de leur paysage harmonieux.

Les plus: être exemplaire et être sollicité pour apporter le soutien et les conseils, tout cela tisse la trame de leur étoffe personnelle. Les travers: la qualité prend du temps et l’envergure semble élevée et large, on pourrait attendre du concret.
Profil: une(e) responsable RH qui inspire une philosophie éthique, loyale et créatrice de confiance avec un sens inné de la formation.

Et vous? Est-ce que vous vous êtes reconnu(e) dans l’une ou l’autre de ces quatre typologies? Assumez. Puis jouez avec toutes ces définitions. En définitive, il nous faudra les conquérir afin d’être capable de passer d’un registre à l’autre, à bon escient. Ami(e) RH, ton style est noble et développe-le vers la polyvalence. Salue le style de l’autre et, ensuite, fais rayonner le tien!

* Nous empruntons, en arrière-fond, la nomenclature des fenêtres du LIFO® avec reconnaissance et détachement.

Zitate :

«Ami(e) RH, ton style est noble et développe-le vers la polyvalence. Salue le style de l’autre et, ensuite, fais rayonner le tien!» Maxime Morand

Étiquettes : ,

Répondre