HR Today 5/2016 Maxime Morand : Utiles ou utilisé(e)s ? Rubrique Opinions. Des mots et des hommes.

Comment évaluer la pertinence d’une prestation RH? Prenez une feuille et tracez une ligne droite, qui représente une notation de 0 (tout à gauche) à 100 (tout à droite). Mettez une coche à l’endroit où vous vous percevez comme utile. Utile = forte valeur ajoutée dans vos services: vous apportez quelque chose d’avantageux à quelqu’un, à une organisation. Votre valeur ajoutée est unique, forte et profitable. Ce que vous faites est éminemment nécessaire à votre employeur, à vos contreparties. Utilisé(e) = être en mesure de réaliser exactement ce qui est requis de vous, sans valeur ajoutée forte.

Dans mes différents défis professionnels, j’ai eu la chance, à chaque fois, d’être appelé à être fortement utile. Surtout, dans un premier temps. Il fallait reconstruire ou mettre en place un service RH de A à Z. Revoir tous les contrats, les règlements, les outils informatiques, les équipes, les processus, les manières de travailler avec les lignes d’affaires. Pouvoir concevoir, valider, piloter et prendre en mains une nouvelle architecture RH: un vrai bonheur d’être indispensable et utile à la vie organique de ceux qui ont fait appel à mes facultés conceptuelles et à ma volonté de mise en œuvre. Donc, aussi bien au Crédit Suisse, qu’à l’Union Bancaire Privée et lors de la fusion Lombard Odier avec Darier Hentsch, ma valeur ajoutée d’utile, était, pour les premières années, proche de 90 pour cent. De nouvelles approches RH étaient nécessaires et souhaitées.

Votre vraie utilité se confirme donc quand vos partenaires viennent vous voir pour réfléchir à leur structure organisationnelle, au sujet des personnes et de leur potentiel et sur les compétences nécessaires au développement de leurs affaires. Ils partagent avec vous leurs soucis au sujet de leurs marchés et de leurs clients-prospects. Ces partenaires viennent chez vous pour se chauffer au foyer de votre expérience. Ils viennent chercher auprès de vous un cerveau d’ingénieur, un savoir faire concret qui modélise et délivre des pistes compréhensibles. Aussi, viennent-ils se frotter à la belle contradiction que vous offrez, avec les questions et les objections qui éclairent et qui ouvrent. Votre présence attentive opère, comme le scalpel, par des conseils affûtés. Ces personnes viennent chez vous pour confronter leurs idées de développement organisationnel et de discernement des personnes, compétences et potentiel. Sur la chimie des équipes, sur la dynamique des réussites, sur la problématique des conflits, ils viennent poser leurs soucis pour que vous leur délivrez le sans-souci d’une proximité de service et de d’intelligence décalée!

Ils pourront, grâce à votre habileté utile, utiliser à bon escient la déclinaison concrète de vos avis. Certes, ils diront que c’est eux qui ont trouvé les solutions et les méthodes, mais ils savent, désormais, que vous n’êtes plus inutiles.

Le drame s’annonce lorsque que le pourcentage d’être utile, commence à se réduire, voire à se dégrader. En effet, si vous avez mis en place une nouvelle architecture RH avec tous les processus et comportements professionnels adéquats, vous devez faire tourner les concepts et les outils mis en place. Vous devenez donc utilisé(e) par ce que vous avez construit et qui est utilisé par vos équipes et clients internes. Vous étiez stratégique et visionnaire (utile), vous devenez opérationnel et trouble shooter – moyen/haut de gamme – utilisé(e). Certes, vous êtes encore dans l’amélioration, mais plus tellement dans la force de proposition.

A la fin de mes trois grands défis professionnels, il me semble que je n’étais plus que pour 30 pour cent utile. Et pour 70 pour cent utilisé. Dans ces moments-là, sauf sécurité alimentaire obligée, il faut partir, changer, afin d’être utile ailleurs!

J’imagine que vous vous êtes auto-évalué(e). Sachez que nous pouvons très bien être heureux(se) en étant correctement utilisé(e). Cela n’est pas un jugement, juste un positionnement personnel et professionnel. Et être utilisé est aussi une marque de professionnalisme adéquat. Mais voulez-vous être uniquement utilisé(e)?

Zitate:

«Vous étiez stratégique et visionnaire (utile), vous devenez opérationnel et trouble shooter – moyen/haut de gamme – utilisé(e).» Maxime Morand

Étiquettes : ,

Répondre