Habemus Papam ! Maxime Morand Le Matin. L’invité du jour.

« Je vous annonce une grande joie, nous avons un pape, l’éminentissime et révérendissime Cardinal de la Sainte Eglise Romaine, Christophe Schönborn, qui s’est donné le nom de Christophe Ier. Bon, je rigole à peine, c’est mon vieil ami, professeur de théologie et mon directeur de conscience dans les années 70, papable dans tous les journaux dans l’imprévisible dessein de l’Esprit Saint. Ce dimanche 10 mars, je lui envoie un SMS avant que le Conclave ne le cerne pour un destin  improbable : « Que l’audace de l’Esprit Saint conduise les conclavistes à la suite du Christ vers l’Unique Saint Père. Avec toi. Dans l’amitié. Famille Maxime ». Réponse en fin de journée : « Merci mon cher Maxime ! Ton cher fr.Christoph ». Auparavant, j’avais envoyé au Cardinal un autre message lui indiquant qu’étant donné la rude gouvernance de la Curie, je pourrais, gracieusement, lui donner un atelier de formation en leadership musclé. Réponse pas attendue. Pourtant, en langage diplomatique, Christophe me répondit : « Cher Maxime, ta proposition est intéressante. Elle pourrait s’appliquer même à Vienne ! De tout cœur ton +fr. Christoph ». Dans le même temps de ces échanges, un livre m’accompagne: « La Drague pour les Nuls », de Florence Escaravage. La drague comme un authentique leadership sur soi-même, confiance en soi-même, absence de stratagèmes, avec ses qualités et ses défauts. Passer de toxique à tonique. Afin de devenir simplement attirant. Je vous recommande cet évangile concret de vraie vie. Christophe, juste un ami, si dense que je ne lui ai jamais entendu dire du mal d’autrui. Un vrai profil de dragueur universel éminemment tonique. Un programme à appliquer toutes religions confondues  à une  vraie vie pour chacun(e) d’entre nous !

Étiquettes : , , , ,

Répondre